CAP Charpentier Bois




Code NSF : 234 "Fabrication, pose en menuiserie et charpente; fabrication de meubles"
Code RNCP : 466
Code CPF : 245206
Code(s) ROME :
- F1501 - Montage de structures et de charpentes bois
- F1503 - Réalisation - installation d''ossatures bois

Niveau d’activité III


Présentation de la formation :

Le titulaire du CAP charpentier bois occupe des emplois relatifs aux activités de fabrication et de pose de charpentes traditionnelles en bois. Il intervient sur des chantiers concernant des constructions neuves ou faisant l'objet d'un entretien ou d'une réhabilitation.
Les tâches principales exécutées dans le cadre de son activité sont :
- la réalisation d'épures et le traçage des pièces de charpente
- la taille des pièces de charpente au moyen des machines à bois traditionnelles, fixes et portatives
- la réalisation d'éléments de structure par assemblage des pièces de charpente
- la participation au levage et à la pose des éléments de structure
- la mise en sécurité du chantier

Il intervient d'une part dans l'atelier pour les opérations de traçage et de fabrication et, d'autre part, sur le chantier pour les opérations de levage et de pose. Ces dernières qui nécessitent la manipulation de pièces de tailles et de masses importantes font largement appel au travail en équipe.
De plus l'assemblage définitif réalisé en hauteur demande de l'agilité, le sens de l'équilibre ainsi qu'une application stricte des consignes de sécurité.
Parcours personnalisé en cours collectifs.
Formation en alternance.

Public concerné et condition(s) d'accès :

Formation tout public
Personne en reconversion professionnelle, demandeur d’emploi

Niveau 3ème des collèges ou expérience équivalente
Etre motivé pour faire ce métier
Avoir l'aptitude physique pour exercer ce métier
Accessible aux personnes handicapées
Possibilité d’entrées et sorties échelonnées
Possibilité de valider par bloc(s) de compétence(s) pour les titulaires au minimum d’un niveau III (CAP, BEP, Baccalauréat général ou professionnel)

Objectifs

Finalité de la formation professionnelle continue
- Parcours individualisé et diplômant
- Favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle des travailleurs
- Permettre le maintien dans l’emploi
- Favoriser le développement des compétences des travailleurs et l’accès aux différents niveaux de la qualification professionnelle
- Contribuer au développement économique et culturel et à la promotion sociale des salariés
- Contribuer à la sécurisation des parcours professionnels

Le titulaire de ce diplôme travaille au sein d'entreprises des secteurs de la charpente et de la construction bois. Il intervient en construction, réhabilitation, rénovation ou restauration de bâtiments et de locaux. Selon les chantiers, il travaille de façon autonome ou en équipe.

En atelier, il taille et traite différentes pièces (poutres, bardages, parquets, escaliers…) d'après les relevés et les croquis qu'il a réalisés. Sur le chantier, il assemble les pièces et pose les ouvrages ou remplace les éléments défectueux. Il sait choisir les matériaux adéquats (bois et dérivés), organiser son chantier (préparation des matériels, mise en sécurité, tri des déchets…) et les diverses étapes de son travail. Il est à même d'évaluer et de contrôler la qualité de ses réalisations.

En atelier, le charpentier bois effectue les usinages et le prémontage des pièces en bois massif ou reconstitué. Il utilise couramment des machines stationnaires (scie à ruban, sur table, radiale, ténonneuse, toupie verticale, dégauchisseuse, raboteuse) et du matériel électroportatif (scie circulaire, mortaiseuse, perceuse, défonceuse, etc.). Sur chantier, il réalise l'assemblage, le levage, la pose, le réglage et la fixation des éléments en respectant les règles de sécurité individuelle et collective (échafaudage, ligne de vie, garde-corps, filet, etc.).

En atelier, l'emploi s'exerce seul ou en équipe, debout, dans un environnement parfois bruyant nécessitant le port de protections individuelles. L'utilisation de machines de plus en plus complexes nécessite de la rigueur et le respect des consignes d'utilisation et de sécurité. Sur chantier, l'exercice de l'emploi implique des déplacements fréquents sur les différents chantiers de pose (le rayon d'action de 60 km est courant). Ces chantiers peuvent durer plusieurs jours. Le charpentier réalise l'ensemble des activités dans le respect des consignes de sécurité et de prévention de la santé.

Champ professionnel / métiers visés Les emplois accessibles concernent les entreprises travaillant pour le secteur du bâtiment et ayant des activités de fabrication et de pose de structures réalisées en bois ou en matériaux dérivés (lamellé collé). L’ouvrier pourra évoluer vers des emplois de chef d'atelier, chef d'équipe, chef de chantier, artisan indépendant.

Contenu de la formation :

Enseignement professionnel (pratique) et technologiques (technologie, dessin, lecture de plan) nécessaires pour intégrer l'emploi en tant qu'ouvrier professionnel et pour se présenter aux épreuves pratiques de l'examen du CAP.

► Travaux pratiques :
Épure de la ferme, coltinage des bois, le lignage, la mise sur ligne, le piquage, les marques, le rembarrement, tenons et mortaises, contrefiches, etc.), assemblages à la machine portative : mortaises et principes de réglage et de protection, mise dedans et tâtage des tenons, mise de la tire, stockage des bois, l'aire d'épure, remise en chantier d'une autre ferme, taillage du faîtage et des liens, taillage des pannes, taillage des sablières et des chevrons, traitement des bois.

► Le levage :
Implantation de la charpente, distribution des bois, levage de la ferme et du faîtage, réglage de niveau et de hauteur, pose de la sablière et des pannes, divisions des chevrons sur la ferme et sur les pignons, réglage des rampants, pose des chevrons et exécution des chevêtres, pose de la volige à l'égout.

► Technologie :
- Les outils à main, les câbles, les chaînes, les cordages, les échelles, les échafaudages, les assemblages en charpente, les charpentes traditionnelles, les formes, les bardages, les raccords, les charges et surcharges de toitures, l'isolation, divers combles, principes élémentaires de couverture, taillage manuel et mécanique, entretien et affûtage des outils, renforcement d'assemblages, relevés des dimensions, le levage, ancrage et réglage des ouvrages, les coffrages, les planchers et escaliers, manutention
- L’outillage collectif et individuel
- Terminologie de bâtiment

► Dessin et calculs professionnels :
- Les formats, convention de vues, coupes échelles, cotation, etc.
- Lecture de plan : plan de masse, de détail, coupes, vues, niveaux, altimétrie, nomenclature…
- Le trait de charpente, les divers escaliers, les combles, les cloisons sèches,
- Tracés géométriques
- Croquis à main levée, détails d'assemblage

► Sécurité hygiène :
- Sécurités collectives et individuelles
- Mesures d'hygiène et de sécurité dans les ateliers et sur les chantiers
- Prévention des risques et des chutes en hauteur

Enseignement général :
- Mathématiques – Sciences Physiques
- Expression Française
- Histoire – Géographie
- Anglais
- Arts Appliqués
- Prévention Santé Environnement
- Sport
- Organisation de visites d’étude
- Chef d’œuvre

(Dispense des matières générales pour toutes les personnes titulaires d’un diplôme de l’Education Nationale)

Modalités pédagogiques

Moyens pédagogiques
- Exercices, cours, travaux pratiques
- Supports pédagogiques
- Matériel de vidéo projection
- Salle de cours
- Salle informatique
- Plateaux techniques – parc machines

Méthodes
- Active,
- Interrogative,
- Pratique

Modalités : présentiel, expérientiel (facultative)

Compétences / Capacités professionnelles visées

►UNITÉ UP1 Analyse d’une situation professionnelle :
- Identifier décoder des documents techniques
- Relever les caractéristiques d’un ouvrage et/ou d’une situation de chantier
- Interpréter une solution technique
- Établir les quantitatifs de matériaux et composants
- Compléter les modes opératoires de fabrication et levage
- Traduire graphiquement une solution technique
- Installer et mettre en sécurité son poste de travail
- Gérer l’environnement de chantier

►UNITÉ UP2 Réalisation d’un ouvrage de charpente bois :
- Identifier et décoder des documents techniques
- Relever les caractéristiques d’un ouvrage et/ou d’une situation de chantier
- Rendre compte d’une activité
- Traduire graphiquement une solution technique
- Installer et mettre en sécurité son poste de travail d’atelier et/ou chantier
- Vérifier la conformité des matériaux, des produits et des ouvrages
- Préparer les matériaux, quincailleries et accessoires
- Tracer les éléments constitutifs d’une charpente bois
- Conduire les opérations d’usinage et de taillage
- Conduire les opérations d’assemblage et de finition
- Conditionner, stocker, charger, décharger les ouvrages
- Implanter, répartir, approvisionner sur chantier
- Lever ou poser les éléments d’une charpente bois
- Restaurer ou remplacer des éléments de charpente
- Assurer la maintenance des matériels et des outillages
- Gérer l’environnement du chantier

►UNITÉ UP3 Fabrication d’un ouvrage spécifique :
- Identifier et décoder des documents techniques
- Traduire graphiquement une solution technique
- Installer et mettre en sécurité son poste de travail d’atelier et/ou chantier
- Vérifier la conformité des matériaux, des produits et des ouvrages
- Préparer les matériaux, quincailleries et accessoires
- Tracer les éléments constitutifs d’une charpente bois
- Conduire les opérations d’usinage et de taillage
- Conduire les opérations d’assemblage et de finition

Durée de la formation :

Formation en apprentissage ; 455H dispensée sur 26 semaines de 35 heures

Coût par participant

La formation est gratuite pour l’apprenti et/ou son représentant légal : aucune somme ne peut être demandée. Le financement de celle-ci par l’OPCO ou CNPT pour la fonction publique territoriale se fait sur la base d’un coût contrat défini par les branches professionnelles* (à défaut, fixation du coût par décret). Les frais liés à la pension (internat et restauration) et à la cotisation à l’association apparaissent dans le contrat financier et sont à la charge de l’apprenti et/ ou son représentant légal.

Evaluation de l’action

Epreuves ponctuelles organisées par l’académie en vue de l’obtention du diplôme ou CCF.
Attestation de fin de formation.

Passerelles et débouchés possibles

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).

Exemples de formations possibles
- MC Zinguerie
- Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti option charpente
- Bac pro Technicien constructeur bois
- Bac pro Technicien de fabrication bois et matériaux associés
- Bac pro Technicien d'études du bâtiment option A : études et économie
- Bac pro Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre
- Bac pro Technicien menuisier-agenceur
- BP Charpentier bois
- BP Couvreur
- BP Maçon



Téléchargements : documents d'inscription

Vous trouverez ci-desous en téléchargement l'ensemble des documents nécessaires pour une inssription à la formation. Ces documents sont à remplir et à nous retourner (par mail ou voie postale). Vous pouvez bien sûr nous contacter pour toute question...

télécharger le dossier d'inscription
télécharger la fiche de renseignements
télécharger la fiche de consentement pour le recueil de vos données
télécharger l'autorisation de sortie du territoire
télécharger la fiche médicale
télécharger l'engagement provisoire à faire signer par le futur employeur
télécharger le contrat financier de la formation
télécharger l'autorisation de prélèvement SEPA
télécharger la fiche de la formation